WELCOME-X

Rencontre avec Philippe Bussonnet

1 / Peux tu nous parler de la formation de Welcome-X et de vos parcours repsectifs ?

Parallèlement à Magma et à de nombreuses formations instrumentales (One Shot, Electric Epic, Wax’in …) , l’idée était là depuis longtemps de monter un groupe dans ce genre avec mon ami Sam Kün , chanteur et auteur orienté métal (Nekkral, Flesh and Dust…)
Il y a un peu plus d’un an, étant tous deux très libres, nous avons alors commencé à travailler à la maison sur des maquettes, puis le groupe a été réuni dans la foulée début 2018.

2 / Les influences et orientations musicales de chacun des membres se font ressentir pour produire un métissage confirmé. Etait ce une volonté définie à la base ?

Certainement ! Les contrastes peuvent être très intéressants.
Concernant les guitares, Thomas a cette énorme culture métal, il a ce son heavy très précis, acéré, alors que Joseph vient plutôt du blues avec cette rondeur un peu aléatoire caractéristique, et Rudy, qui a été invité sur quelque titres, a un son plus acide, plus jazz, les teintes sont donc diverses et complémentaires. Ensuite, ce mur de guitares est galvanisé par la batterie colorée et flamboyante de Yoann. Le paysage sonore ainsi généré offre un cadre idéal à la voix de Sam et permet de mettre en valeur toute son expressivité et ses multiples registres.

3 / La musique de Welcome-X s’autorise aucune limites, à l’instar de certaines formules jazz. Retombant à chaque fois sur votre thème initial, comment avez vous travaillé ces constructions ?

En effet, il n’y a pas de limites et rien n’est imposé. Chaque morceau repose sur une idée de base (souvent assez simple, en général quelques riffs) à partir de laquelle sont creusées toutes les pistes possibles. C’est une exploration différente à chaque fois, on cherche les climats qui éventuellement peuvent ensuite nous guider. Il n’y a donc à priori aucune règle si ce n’est suivre son instinct, se fier à son goût propre.

4 / Vos plannings sont probablement garnis, l’enregistrement s’est-il fait de manière classique ou par voie numérique à distance ?

Plutôt de manière classique .
Nous avons procédé très simplement, un peu à l’ancienne : les deux guitares (trois pour les morceaux avec Rudy) , la basse et la batterie ont été enregistrées tous ensemble dans la même pièce (..3,4, et paf !) , ce qui donne une espèce d’énergie live chaude et vibrante. Les voix ont été faites ensuite, ainsi que quelques guitares et violoncelles additionnels. L’enregistrement a duré une semaine en tout. Rien de bien sophistiqué en somme..

5 / L’album contient des titres relativement longs, ces formats étaient ils nécessaire pour pouvoir tout dire musicalement ?

Il faut croire que oui ! Ce n’a jamais été un choix délibéré de faire des titres plutôt longs, les morceaux sont apparus progressivement et leurs durées nous ont d’ailleurs surpris à priori . En outre, il s’avère très difficile de réduire ces formats sans porter atteinte à la respiration et à la fluidité de la musique.

6 / On tutoie le milieu progressif, metal, jazz ainsi que d’autres horizons, est-il facile de restituer autant de tonalités, de mouvements en version live ?

Rien n’est jamais facile, mais ça ne pose pas de problème particulier dans le sens où tout a été conçu pour être joué live en direct avant de penser à l’enregistrement.
Nos multiples influences ressortent et se mêlent forcément d’une manière ou d’une autre .
Ces différentes « tonalités » ne sont pas dissociées les unes des autres mais forment plutôt dans leur ensemble la véritable couleur du groupe, que l’on découvre d’ailleurs nous aussi jour après jour.
C’est un peu le sens du nom « Welcome-X » , bienvenue à l’inconnu, ce qui implique recherche, exploration, introspection…

7 / Le groupe est il en mesure d’assurer toutes les dates dans son format studio ?

Pas exactement, en fait pour les dates de mars , Yoann sera remplacé à la batterie par Julien Charlet .

8 / Quelle est l’actualité du groupe dans l’immédiat ?

Le premier album « Welcome-X » sortira le 29 mars , et nous préparons le deuxième, d(ailleurs un certain nombre de titres inédits seront joués live.

9 / Quelles sont prochaines dates en perspectives ?

Le 22 mars à Paris au Backstage avec Nnra
le 23 mars à Nantes au Ferrailleur avec Ddent