VARSOVIE – Coups et Blessures

Rock – France (Sundust Records / Dooweet)

 

Je découvre le duo avec ce nouvel album nommé « Coups et Blessures ». Composé de Arnault Destal (batterie, textes, musique, arrangements) et Grégory Catherina (chant, guitare, musique), cette formation existe depuis 2005 et possède à son actif deux albums, « Etat Civil » paru en 210 et « L’Heure Et La Trajectoire » en 2015.  Musicalement, Varsovie se revendique dans un mouvement dark rock ou post punk.

Il est vrai que l’ensemble de l’opus se révèle être hors catégorie. Ne cherchez pas à cataloguer « Coups et Blessures », laissez vous emporter par les ambiances et rythmiques nonchalantes, par ces atmosphères sombres, aux tempi modérés mais surtout affirmés. Dans cette collection de titres portant l’accent sur des textes inspirés, sur des thèmes riches et demandant une écoute appropriée pour en comprendre tous les sens, Varsovie nous fait voyager dans un registre varié. Tout au long de cet album, on retrouve des essences dynamiques et engagées typées Noir Désir, mais surtout des chanteurs français cultes. Sans vouloir faire offense à quiconque, sans vouloir parler de plagiat mais uniquement de similitudes dans le genre, dans l’attitude, on aime se remémorer au fur et à mesure de l’écoute des morceaux des points communs avec le phrasé de Jacques Higelin ou Alain Bashung, des riffs de guitares pouvant être hérités de Axel Bauer, ou Jean-Patrick Capdevielle. On reconnait des emprunts issus du rock, punk rock anglais mais aussi à la manière de Kent et Starshooter… Il y a une véritable identité propre à Varsovie, il y a une certaine originalité dans cet ensemble homogène. Il se dégage tout au long des neuf titres une atmosphère pesante mais tout aussi attachante. Dès que l’auditeur a appréhendé cette particularité, cet univers unique du duo, il rencontre une certaine addiction l’invitant à revenir vers « Coups et Blessures » régulièrement. Prenez le temps nécessaire à l’écoute et découvrez ces propos traduisant les malaises historiques, le malêtre actuel… Varsovie n’intervient pas dans un dialogue politique ou dénonciateur du système, le duo agit en traducteur et porte parole laissant à chacun sa libre interprétation.

 

Titres :

01. Coups Et Blessures – 02. Revers De l’Aube – 03. Va Dire à Sparte – 04. Killing Anna – 05. Le Lac – 06. Intersections – 07. Discipline – 08. Chevaux Echappés – 09. Feux