THE HEARD – The Island

Metal – Suède (Him Media)

 

Formé en 2017 en Suède, The Heard est la rencontre de musicien et musiciennes d’horizons éloignés. La formation composée de : Ida Evileye (basse), Nicki Wicked (batterie), Klara Force (guitare), Jonas Skinny Kangur (guitare) et Pepper Potemkin (chant). Trois univers différents dans son format, trois musiciennes issues de la dissolution de Crucified Barbara, un musicien provenant de Deathstars et une vocaliste pratiquant le mannequinat. Les domaines musicaux sont eux aussi éloignés, une orientation heavy metal se mélangeant avec une tendance metal industriel sombre puis avec un chant burlesque. Autant de divergences qui peuvent conduire à la perte d’une expérience, autant de diversités qui peuvent révéler une identité forte en caractère, diffusant une démarche musicale intéressante et captivante. Ce premier opus intrigue avant son écoute par sa constitution, par sa pochette suggestive, par l’imagination que l’on s’en fait avant les premières notes.

Une fois la lecture engagée, il se dégage une ambiance orientée vers un hard rock traditionnel, imprégné par une forte teinte de doom old school. Les titres portent une certaine originalité, sont guidés par une approche théâtral voire burlesque par instants. Les morceaux cheminent par un fil conducteur commun, les liant, permettant de découvrir des nuances différentes selon les atmosphères et ambiances de l’histoire présentée. Dans cette succession d’épisodes, soit dix au total, les guitares heavy et saturées rencontrent des tonalités plus calmes, plus occultes, plus mélodiques. La majorité des morceaux respirent ce métissage oscillant entre riffs incisifs, rythmiques soutenus, et lignes vocales mélodiques. Se différenciant des compositions, « Sirens » vient imposer une balade séduisante, portée par une voix suave, parfois mélancolique. « Caller Of the Storms » prend le même chemin au travers une dimension purement instrumentale, aux accents ambiants et atmosphériques. « Revenge Song » porte un caractère bien trempé aux couleurs musicales heavy, permettant à Pepper Potemkin d’évoluer avec une voix plus agressive.

L’album est constitué de compositions de qualité, il se dégage une certaine maturité, une certaine préparation. Les titres sont agréables et permettent d’apprécier un hard rock facilement accessible. Ils sont simples à appréhender, le groupe ne recherche la complexité mais bien au contraire l’efficacité. Cet ouvrage s’impose par son aspect digeste, par son efficacité. Toutefois sans attendre une certaine extravagance ou exubérance, il aurait été bénéfique que les musiciens prennent un peu plus de risques, à l’image du final de « Leaving The Island », fougueux et énergique. Ne boudons pas notre plaisir, « The Island » est un album prometteur mettant en évidence les compétences de chaque membre composant The Heard.

 

Titres :

01. The Island – 02. A Death Supreme – 03. Tower Of Silence – 04. Sirens – 05. It – 06. Caller Of the Storms – 07. Revenge Song – 08. Queen Scarlet – 09. Crystal Lake – 10. Leaving The Island