THE DAWN RAZOR – Renaissances

Metal – France (Dooweet)

 

Après avoir officié au sein de Blackout, formation thrash à l’ancienne, Sylvain Spanu (guitare, chant) a pris l’initiative de s’engager dans une aventure solitaire au travers ce projet nommé The Dawn Razor. Comme un seul homme, Sylvain a construit la globalité de cet ouvrage dans un style qui lui est propre, le sublime metal… un mélange d’inspirations death et black.

C’est bien l’orientation musicale qui transpire à travers les dix compositions qui constituent cet opus. Dans cet univers, le sublime sait aussi prendre des nuances mélodiques apaisantes pour faire redescendre la pression. Pourtant « Renaissances » possède une direction sombre, pesante, maintenant l’auditeur dans une atmosphère ténébreuse et abyssale. Les guitares acérées, les rythmiques soutenues prennent rapidement à la gorge pour ne plus vous laisser respirer. Les vocaux hargneux sont en phase avec la construction sonore, suivant parfaitement le mouvement pouvant ainsi devenir propres et clairs lors de registres mélodiques. Tout au long de l’album, on ressent une certaine envie de profusion musicale accompagnée d’une certaine maitrise afin que chaque partie puisse être identifiée comme c’est la cas pour chacun des morceaux. Ainsi, les soli proposés sur quelques titres sont parfaitement audibles et savent se fondre dans la structure sans dénaturer le titre concerné. Sylvain Spanu confirme aussi qu’il sait manier le manche tant dans des rythmiques engagées que dans des évasions solitaires d’équilibriste.

« Renaissances » est pour le coup un véritable nouveau départ pour le musicien, il nous fait voyager à l’intérieur de son univers. Parfois difficile à appréhender, cet album écouté puis réécouté sait livrer toutes ces saveurs, sait livrer toutes les compétences et qualités de Sylvain Spanu. Probablement un peu trop homogène, demandant un peu plus de risques, de sortir un peu de sa zone de confort, ce premier opus invite le guitariste a édité un prochain volume. Patientions et savourons pour le moment cet ouvrage.

 

Titres :

01. Lisboa 1755 – 02. Weapon Dealers – 03. Terminal Decadence – 04. Hekla Mountain – 05. Childish Whims – 06. Ominous – 07. Fake Paranoia – 08. Der Jäger – 09. Half Dead Half Reborn – 10. Последняя взлётная