2018-11-17 : THE DAMNED / NY KLEPS

Il y comme ça des choses dans la vie qui sont incontournables des trucs à faire, cela varie bien sûr en fonction des priorités de chacuns et de chacunes des personnes et de leurs envies de leur passions et des histoires personnelles de chacun.
Moi c’était de revoir les Damned ça fait partie des groupes phare pour moi pour l’histoire d’une certaine musique et de la culture qui en dépend. Comme je les avais raté lors des deux dernières date parisienne, il n’était pas question de les louper cette fois si. C’est donc avec une joie non contenue que je me rendis à l’Elysée Montmartre .
Le concert débutera pas NY Kleps groupe Rock Garage un brin Soul et psychédélique .
Cool Kleps mené par l’incontournable Jean-Luc  Jousse qui nous envoie durant prêt de 45 minutes les titres percutant et terriblement entraînant dont certains de leur dernier album parut en 2017 « Cool Soul Cuisine Française enregistré a Ny
La salle est clairsemée pour cette première partie même si le groupe fait le taf mais l’envie de voir les Damned gâche un peut cette première partie. Il faut dire que comme la plus part des quinquagénaires qui sont dans la salle j’attends les Damned avec impatience.
Pendant le changement de plateau, je suis en compagnie d’une charmante anglaise d’un âge certain enfin le même que le mien. C’est donc avec une bière salvatrice je fais un saut dans le temps en écoutant les souvenirs de concert Londonien de cette charmante quinqua à l’allure toute proprette qui m’évoquant les ambiances dans les caves des clubs punk de Londres dans la fin des années 70 me fait passer rapidement cette courte intermède
Mais L’heure de retrouver les Damned sonne enfin c’est donc dans une salle bien remplie pendant la pause, que le groupe monte à l’heure dite sur scène et envoie son premier titre « born to kill » qui tout de suite donne le ton de la soirée ça sera du grand Damned pour notre plus grand plaisir.
Le groupe est visiblement heureux d’être là et nous aussi on savoure les titres très rock punk de leur set qui fait un peut l’impasse sur le coté gothique de certains titres de leur immense répertoire. Il faut bien le dire depuis 1976 date des premiers concerts, les Damned ont explorés un large éventail de cette mouvance punk-rock, new-wave et gothique. On peut dire que ces emblématiques musiciens ont tracé de nombreuses voies pour plusieurs générations d’artiste. Il en va de même pour le public si j’en juge par le large panel du représenté, il y a des quinquagénaires mais pas que, toutes les générations de « créteux » sont représentées et c’est très bien Punk is not Dead et c’est une très bonne chose.
Le groupe est quand même là pour soutenir leur dernier album Evil Spirit sortie en 2018 avec des titres comme Standing on the Edge of Tomorrow, Dave Vanian au chant donne toute la mesure de sont immense tallent ! Si l’on ajoute les guitares du non moins célébré Captain Sensible et de l’incontournable Paul Gray à la basse soutenue par Pinch derrière les fûts on passe un très bon moment. C est un concert rempli de bonne vibration je ferais pas bien sur l’impasse sur le claviériste Monty Oxymoron qui donne une ambiance toute à fait planante à certain morceau pourtant très Punk-Rock le tout extrêmement bien dosé .
Pour des gars qui envoies le bois depuis plus de 40 ans et qui fêtes la sortie de leur premier 45 tours « New Rose « je les trouves super en forme comme quoi la bonne musique conserve et quand je vois avec quelle énergie ils envoies l’emblématique titre Neat Neat Neat ça me laisse sur le C,,
C’est décidément un super moment de live et c’est heureux que je quitte la salle après les deux rappels rien que ça !
Le concert est passé vite trop vite malgré la longue set liste qui suis

1 – Born to Kill
2 – Democracy
3 – Standing on the Edge of Tomorrow
4 – Wait for the Blackout
5 – Lively Arts
6 – Silly Kids Games
7 – Dr. Jekyll and Mr. Hyde
8 –
9 – Stranger on the Town
10 – The History of the World
11 –
12 – Love Song
13 – 1 of the 2
14 – We’re So Nice
15 – New Rose
16 – Neat Neat Neat
rappels:
– Curtain Call
– Ignite –
rappels 2:
– Wot “Captain Sensible song”
– Jet Boy, Jet Girl

Bernard Guelfi pour Métal Academy
Correction : Corinne GLTD

THE DAMNED