SHVPES – Greater Than

Metal – Grande Bretagne (Replica Promotion)

 

Le second album des britanniques mettant en scène l’un des fils de Bruce Dickinson, Griffin (chant) arrive prochainement dans les bacs. Deux ans après un premier essai, « Pain. Joy. Ecstasy. Despair. », les morceaux qui composent « Greater Than » restent bien entendu dans une lignée metalcore rehaussée d’une volonté de se différencier. Tout au long de cet ouvrage, le groupe a décidé de voyager au travers ses influences, d’assumer ces inspirations et surtout de les assimiler. Conservant les codes du metalcore, les musiciens entrent dans des directions musicales plus variées, mariant les saveurs. Le groupe n’hésite pas à visiter des univers plus adoucis, des interludes plus mélodiques, des lignes vocales presque parlées comme avec « Afterlife » et ses choeurs fédérateurs, ou des voix rap pour « Calloused Hands » . Les guitares peuvent se faire pesantes lors de « Someone Else », puis soutenir par leurs une tendance proche du punk rock avec « Hey Brother ». Fort de son audace, le groupe s’autorise la présence de deux personnalités reconnues, à savoir Matt Kiichi Heafy (Trivium) sur « Rain » et Rosanne Hamilton (chanteuse folk) sur « War ». Ces compositions ne retiennent pas forcément l’attention malgré les interventions des vocalistes. Le retour au metal endurci se fait par l’intermédiaire des derniers titres « Note To Cell » et « Counterfeit » mettant en avant des guitares saturées, énergiques.

Ce second opus aux couleurs sonores variées restent déroutant et surprenant. Ces douze sont malgré tout digestes et attirants, mais il n’est cependant pas aisé de parcourir cet ouvrage d’une seule traite. Bien que « Greater Than » permette de revenir vers certains éléments musicaux propres à SHPVES, il apporte de nouvelles orientations dans lesquelles le groupe semble parfois se chercher. Ce nouvel album n’est pas mauvais, il demande d’être écouter à sa juste valeur. Cette découverte est à mettre sur la volonté du groupe à trouver une identité propre. Cet exercice, cette démarche sont tout à l’honneur d’une formation qui vient se mettre en danger via « Greater Than »

 

Titres :

01. Calloused Hands – 02. Undertones – 03. Afterlife – 04. Someone Else – 05. Two Wrongs, No Rights – 06. Rain (feat. Matt Kiichi Heafy) – 07. War – 08. Renegades – 09. Hey Brother – 10. I’m Stuck – 11. Note To Cell – 12. Counterfeit