2019-02-15 : PUTS MARIE / WAKAN-TANKA

  L’occasion de retrouver une ambiance club nous est offerte ce soir par la présence de deux formations éloignées dans la démarche musicale et scénique. Pour ouvrir les débats, les franciliens de Wakan-Tanka évoluant dans un registre stoner rock parfois agrémenté d’électro se produisent sous la forme d’un duo acoustique. Une approche délicate et délicieuse, permettant d’apprécier les qualités de chacun sans artifices particuliers, dans une mise à nue n’acceptant pas l’à peu près. Le duo se révélant dans un univers proche de Led Zeppelin, The Doors ou Steppenwolf pour ces atmosphères folks, posées et appuyées, pour ces lignes vocales épurées et sensibles, livrent une entrée en matière respectable et appréciable. Sans fioritures, dans une simplicité évidente, la formation du jour transpire une ambiance sincère et enjouée. Les titres s’accommodent parfaitement de ce traitement, donnant une nouvelle approche intéressante. La formule est maitrisée, il est agréable de rencontrer ce groupe tant en électrique qu’en acoustique. Le nouvel EP arrive bientôt, ils seront surement de retour. Une aventure à suivre.

Puts Marie est pour moi une découverte, je n’ai jamais posé une oreille sur la musique du groupe avant sa venue à l’Empreinte. Le quintette suisse livre une musique atypique, ne s’inscrivant dans aucun mouvement. Les titres proposés tournent autour d’univers pouvant aller du jazz au metal en passant par des teintes reggae, soul, rap, par des tonalités progressives, électro voire expérimentales, par des lignes vocales romantiques façon crooner, dynamiques aux chants hurlés… La formation n’a pas d’état d’âme, son registre musical est très étendu, s’accordant de multiples explorations dans un même morceau. Ces évasions, ces changements radicaux de caps se font avec une certaine aisance, permettant aux musiciens de revenir sur les fondamentaux du titre en question sans heurte, avec une facilité déconcertante. On s’interroge parfois sur l’issue d’un morceau, sur leurs compétences à revenir sur les bases. Ce registre est parfaitement digéré et digeste permettant à l’assistance de reprendre le thème initial sans cassures, sans failles, sans évènements brusques ou indésirables. La formation évolue avec une simplicité, une aisance confirmée. Chacun est en place, au service du groupe sans venir prendre le leadership. Le groupe est en parfaite harmonie et osmose, il se dégage une complicité certaine tout au long du set. Puts Marie peut paraitre un ovni dans le paysage musical actuel, mais il convient d’accorder une place de choix à cette formation originale, sortant des sentiers contemporains. Si l’envie de passer un bon moment vous traverse l’esprit, le groupe poursuit sa route dans les salles de France. Ne vous en privez pas…

 

Une soirée organisée par l’Empreinte.

 

WAKAN-TANKA

 

PUTS MARIE