PAVILLON ROUGE – Dynasteia Klub

Metal Electro – France (Season Of Mist / Dooweet)

 

Pavillon Rouge a vu le jour en 2008 par la rencontre de Mervyn (guitare, programmation) et YVH (batterie) décidant de développer un projet commun. Pour les épauler dans la démarche, ils se renforcent de deux autres musiciens : Mu Cephei (guitare, chant) et E.Shulgin (basse). Un dernier compère vient ajouter ses guitares en live, ADB. Le groupe édite cette année sont troisième opus, « Dynasteia Klub ».

Evoluant dans un registre qui lui est propre, les neuf morceaux se distinguent par leur aspect massif au niveau des rythmiques, mais aussi par des ambiances festives et dansantes pour le coté electro des structures. Les morceaux dégagent une atmosphère issue des clubs électro dub, un métissage porté sur le new wave des 80’s, une agressivité vocale renforcée par des riffs aiguisés raisonnant à la manière du black metal. Il convient d’admettre que ce mariage n’est pas à la portée de tous, nombreux se seraient perdus dans la construction des compositions. Pourtant Pavillon Rouge assure des constructions attirantes venant se différencier à chaque nouvelle plage. Celles-ci viennent sur des chemins obscures et sombres, mais aussi sur des univers exprimant une certaine forme de liesse. Pour accentuer le contraste, les lignes vocales se font interpellantes par les chants hurlés ou envoutantes par les narrations. Il est peut être difficile d’appréhender ce nouvel labum. « Dynasteia Klub » demande une certaine approche afin de comprendre son sens, mais au fur et à mesure des écoutes, il en ressort une multitudes d’assemblages savamment dosés qui en font un ouvrage attirant et émouvant.

 

Titres :

01. L’Harmonie Et La Force – 02. Ô Legions, Ô Triomphes – 03. Dysnasteïa Klub – 04. Le Rayonnement Du Temple Nouveau – 05. In Aenigmate – 06. Bodhisattva – 07. Notre Foi Brûle Encore – 08. Dans l’Ailleurs Absolu – 09. Ad Augusta