OVERCHARGER – Origin

Southern Metal – France (Dooweet)

 

Originaire de Bordeaux, Overcharger est composé des quatre membres suivants : Basty (chant), JB (guitare), Tom (batterie) et Fab (basse). Ils reviennent répandre leur southern metal avec un second opus nommé « Origin ». Fidèle à l’esprit du premier volet discographique du groupe, on est bien en présence de titres distribuant des uppercuts à qui veut en recevoir ou plus précisément à qui veut écouter l’album. Tout au long de l’ouvrage, le groove est imposant, marqué par une forte présence. Toutefois, les musiciens n’hésitent pas à s’écarter du tempo originel pour partir dans des mouvements propices aux circles pits et autres danses de métalleux. Les guitares sont grasses, dégageant une odeur de souffre, des graisses usitées. Celles-ci s’affolent en présence d’une rythmique dynamique et rapide, elles s’envolent pour des aventures solitaires liées à la structure des morceaux. Le chant reste caverneux, rugueux ou grave, respectant l’esprit sombre et imposant de ces ambiances southern. Dans un registre plus modéré avec « The Other Me Is Dead », le quartette reste dans la tendance southern / desert rock livrant un titre respirant la poudre, restant imposant malgré le tempo et l’ambiance typée balade acoustique.

Ce deuxième volet démontre que le southern metal n’est pas limité aux américains ayant suivis les traces de Pantera et autres formations de mouvement. Il existe une véritable relève dans notre paysage musical.

Titres :

01. Witch Spells – 02. Trust The Horns – 03. The Descent – 04. Origin – 05. The Bewitched Doll – 06. The Other Me Is Dead – 07. Burning Woods – 08. Southern Floods – 09. Illegal Rites – 10. By My Side