ORION DUST – Legacy

Rock Progressif – France (Dooweet)

https://www.facebook.com/OrionsDust/

Le groupe a vu jour sous l’initiative de Fabien Bouron (guitare), compositeur du groupe.

Le sextet est actuellement composé de : Cecile Kaszowski (chant), Anthony Barbier (guitare), Marion Andrieux (claviers), Sylvain Gherardi (basse) et Lea Fernandez (batterie). Après un premier essai, « Duality » album concept porté sur la dépression et la complexité humaine, présenté en 2017, la formation revient avec un second album tourné vers les comtes et les légendes, « Legacy ».

Conceptuel, cet ouvrage se caractérise par une démarche pouvant s’apparenter à la notion de mi-ange, mi-démon. En effet, les lignes vocales et mélodies des compositions constituant cet opus peuvent se résumer ainsi de part un profil oscillant entre la tendresse et la robustesse, entre la sérénité et les débats passionnés. Le propos se dirige vers ces deux notions en s’accommodant d’atmosphères parfois débridées comme le break doté d’un chant déluré de « The Awakening », de chorus expérimentaux de « The Stream », de teintes pop groovy lors de « Mireio ». Pour maintenir ses lignes directrices identitaires, Orion Dust construit ses morceaux autour de repères progressifs, d’ambiances folk harmonieuses voire classiques, de riffs plus acérés et intenses proches de registres thrash / heavy. Pour compléter les mouvements musicaux, le groupe bascule dans des univers alambiqués jazzy, des orchestrations et chorales plus symphoniques, des guitares saturées épaulées de claviers ou orgues similaires aux cultissimes Hamond. Des contrastes attirants et captivants prennent le contrôle des lignes musicales, des univers planants et ambiants enrichissent les thèmes développés.

Proche de formations nommées Pink Flyod, d’Anathema, d’Opeth ou de Steven Wilson, « Legacy » possède de nombreux atouts séducteurs et originaux. Des caractéristiques mélangeant pop, rock progressif, metal, rock seventies,des influences parfaitement assimilées et digérées livrant un style particulier.

Titres :

01. Norroway Song – 02. The Stream – 03. Unrising Sun – 04. Mireio – 05. The Awakening – 06. Prelude – 07. CXXVI – 08. Snegourotchka