NI – Pantophobie

Rock – France (Dooweet)

https://www.facebook.com/ni.ni.ni.music/

Ni n’est pas un nouveau venu en terme de rock. Le groupe composé de : Anthony Béard (guitare), François Mignot (guitare), Benoit Lecomte (basse) et Nicolas Bernollin (batterie) compte huit années de vie et possède un premier album et deux EP dans les bacs. Le quatuor révèle son second opus entièrement instrumental nommé « Pantophobie ». Un ouvrage conceptuel, entièrement consacré aux peurs. Un titre à la hauteur du concept faisant à la peur de tout.

Cet opus est pourtant un véritable contre-pieds aux sujets abordés, présentant des compositions éclectiques, à variations musicales constantes, l’album est curieusement lumineux et rayonnant en désaccord avec cette crainte approchant l’heliophobie. Dans cette mise en scène tutoyant autant des univers sombres et profonds que des ambiances plus aérées, plus dynamiques et groovy, les musiciens ne s’embarrassent guère avec des cocottes propre au domaine funk et disco. L’absence de ces tonalités en accord avec l’alektorophobie cherchent une rémission tout au long de l’ouvrage. N’ayant pas peur de la leucoselophobie et ne connaissant pas la lalophobie, les titres sont garnis d’un propos intense et dense. Un discours passionné permettant aux membres de visiter des domaines musicaux éloignés en passant de tendances pouvant aller du jazz fusions au metal progressif ou expérimental, évoluant par instants dans des registres sludge ou doom. Les guitares savent se faire imposantes, les rythmiques prégnantes, les instruments viennent percuter l’esprit et s’installer de manière durable dans votre mémoire. Se rapprochant par moments de subtilités empruntées à Frank Zappa, les neuf compositions ne connaissent pas de faiblesses et ne manquent pas de caractère. Leur contenu musclé et concentré de masse métallique ne craignent d’aucune manière la lachanophobie. Des constructions intelligentes, parfois alambiquées qui s’éloignent de la catagelophobie, des interprétations solides ne connaissant aucun symptômes de kakorraphiophobie. « Pantophobie » est de ce fait un recueil efficace, se permettant de le luxe de partir dans tous les sens avec une excellente maitrise et connaissance de son sujet. Une expérience différente des éditions usuelles, cet ouvrage dévoile de nombreuses qualités . Si l’athazagoraphobie vous touche, mais que la stasophobie ne vous a pas gagné, rien ne vous empêche d’aller savourer ce délicieux contenu en version live dans une salle obscure.

Ni ne peut laisser indifférent, pour vous en convaincre laissez vous aller à une simple curiosité. Son univers fascinant et captivant vous apportera probablement un étonnement et un certain plaisir.

Titres :

01. Heliophobie – 02. Alektorophobie – 03. Lachanophobie – 04. Leucoselophobie – 05. Catagelophobie – 06. Athazagoraphobie – 07. Kakorraphiophobie – 08. Lalophobie – 09. Stasophobie