MAIN:ART – Synaesthetic

Metal Progressif – France (Dooweet)

 

Formé en 2012 par le duo Julien Lamarre (guitares, voix) et Laure Flores (chant), puis rapidement rejoint par Nass Moha (guitare, chant), Main:Art est une formation oeuvrant dans le metal progressif. Après avoir fait ses marques en Ile de France aux cotés de
Maxime Hacquard (Deep in Hate) et Greg Demson (Steve Amber Formation), le groupe a la chance de se produire dans des salles mythiques telles que le Batofar, la Boule Noire, FGO Barbara ou le Divan du Monde. Main:Art s’installe ensuite migre vers Aix-en-Provence et se voit rejoint par Guillaume Deveney (basse, chant) et d’Andrea Nuzzo (batterie). « Synæsthetic », premier album de la formation, est le fruit de cette union.

Dans ce milieu musical, il est difficile de sortir des cadres contemporains, il faut avouer que tout à déjà été réalisé en terme d’alliance, de métissage. Se démarquer, trouver une certaine identité sans venir plagier ses ainés ou confrères n’est pas chose aisée. Pourtant les musiciens viennent ici présenter un metal progressif autorisant l’évasion vers des courants musicaux différents de ce que l’on entend d’ordinaire. Puisant une majeure partie dans ce metal imposant, détonnant, révélant une certaine maitrise technique, pouvant devenir rapidement pénible à supporter, Main:Art tire ses inspirations essentiellement dans les ambiances jazz fusion. Ainsi de ce mariage, il en ressort des rythmiques et riffs de base puissants et énergiques, des breaks ou soli favorisant les émotions, les inspirations plutôt que les démonstrations, des lignes vocales mélodiques, des atmosphères captivantes. Démontrant que le metal progressif peut se différencier, le groupe prend même le risque de visiter les sentiers du metal industriel par « Error #9829 ». Sans vouloir faire étalage des techniques, d’extravagances de descentes de manches, de compositions interminables devenant repoussante, les musiciens nous prennent à contre-pied avec des titres mélodiques, attachants, des morceaux construits et aboutis. On a plaisir à écouter ce premier ouvrage, qui délivre une certaine sagesse et maturité. Un bel exemple à retenir, un groupe et un album à découvrir.

 

Titres :

01. Ouverture – 02. Reversed AlgoRythm – 03. Begging For Emotion – 04. One In Thousands – 05. Error #9829 – 06. Missing Archives – 07. Stems From The Inner World Of Us – 08. Galatea I The Vision – 09. Galatea II The Design The Research The Result