LIV MONAGHAN – Slow Exhale

Jazz – France (Dooweet)

 

Originaire de Paris, la vocaliste et compositrice est la membre fondatrice du projet de jazz alternatif nommé Bird&Bass. Le trio composé de : Liv Monaghan (chant, piano), Sava Medan (contrebasse) et Srdjan Ivanovic (batterie) a édité un EP en 2016, « Beauty In The Park ». Ce premier album de la frontwoman, nous permet d’apprécier et d’appréhender ses influences et inspirations. Ainsi ce voyage permet à l’auditeur de débuter au travers de « Slow Exhale » par univers groovy, soul prenant des couleurs sud-américaine par instant. Le groove teinté de funk revient à nos oreilles par « Broken Hotel Room » et « Passion Fruit Moons », ce dernier prend un virage hispanique sans retenu. Plus insistant par son tempo modéré, « Touching Infinity » a une accroche plus rock, que les autres compositions. Afin de parcourir ce sentier musical, Liv Monaghan se fait romantique par des balades jazzy entraînantes et engageantes, « Aran Jumper », « Feathers », « Dead Lady’s Cigarettes » et « Endless Augusts ». Tout au long de ces huit titres, les tonalités conduisent l’auditeur dans un voyage feutré et intimiste. Les instruments viennent sur la pointe des notes s’infiltrer dans les lignes vocales de la chanteuse. Qu’ils soient à vent, à cordes, à percussions… tous délivrent un son épuré, une clarté sans exubérances. Durant ces huit morceaux, Liv Monaghan distille une atmosphère charmeuse et envoûtante par ce timbre imposant. Son chant est délicat, suave révélant et rappelant des ambiances jazzy, soul distillées par des personnalités renommés dans ces domaines.

« Slow Exhale » procure des émotions, cet opus demande que l’on pose une oreille dessus. Une découverte qui ne peut laisser insensible. Un premier album prometteur revisitant un registre permettant certaines expérimentations. Celles-ci sont parfaitement réussies comme le confirme cet ouvrage.

 

Titres :

01. Slow Exhale – 02. Aran Jumper – 03. Feathers – 04. Broken Hotel Room – 05. Touching Infinity – 06. Dead Lady’s Cigarettes – 07. Passion Fruit Moons – 08. Endless Augusts