INHEPSIE – Onirique

Metal Symphonique  – France (Dooweet)

https://www.facebook.com/inhepsie/

Inhepsie s’est formé autour de Jean Suire (guitare rythmique) et Cathy Bontant (chant, synthé) à Paris en 2001. Adoptant le chant féminin, le groupe possède la particularité de livrer des textes écrits en français sous forme de poésie. Depuis son premier album « Oracle » édité en 2003, la formation ne cesse d’évoluer tant dans ses atmosphères musicales, passant d’un metal gothique à un metal symphonique et atmosphérique, d’un format de duo à un véritable groupe. Ce quatrième volet voit le duo fondateur épaulé de : Adrien Rougé (guitare mélodique, soli), Daniella Coulon (basse) et Dany Ladrat (batterie).

Ne modifiant pas sa formule, ce nouvel essai nommé « Onirique » débute par la voyelle O comme ses prédécesseurs. Déviant de ses épisodes metal gothique, la formation conserve une identité propre distillant des atmosphères mélant un metal imposant et travaillé, à des structures symphoniques portées par des lignes vocales lyriques. Cette association permet de profiter de passages agressifs et intenses, mettant en valeur des rythmiques épiques, massives, des guitares puissantes ou des soli inspirés, de savourer des moments plus modérés, plus calmes. Ces séquences mélodieuses livrent des univers riches en qualité, travaillés. Ces instants clairs mettent en lumière des textes recherchés, invitant l’auditeur à se pencher sur leurs connotations. Sans venir s’imposer, les récits offrent une richesse dans les structures musicales de part leurs contextes, leurs inspirations à la réflexion. Doté d’une production excellente, « Onirique » offre des arrangements adaptés, des instrumentations éclairées, des chants doux et apaisants.

Entre luminosité et obscurité, entre énergie et intimité, ce quatrième album dévoile une certaine puissance, une certaine authenticité.

Titres :

01. Ode A La Nuit – 02. L’Autre Réalité – 03. Est Ce Important – 04. L’indifférence – 05. Ce Sentiment – 06. Oublier Qui Je Suis – 07. L’Instant Egaré – 08. Funambule – 09. Onirique – 10. Regrets