IN HELL – Satanica Mundi

Death Black Metal – France (Mystyk Prod)

https://www.facebook.com/inhellofficialband/

Le groupe nordiste a vu le jour en 2013 sous l’initiative de Fab Darkhell (guitare). Composé actuellement de Olivier Dantreuil (guitare), Cédric Van Gele (basse) et James Spar (chant), la formation a édité un premier EP cinq titres en 2015, « Hostis Ecclesiae ». Depuis cet ouvrage a été réédité en 2017, précédant l’album, « Satanica Mundi » paru en janvier dernier. Les neuf compositions traitent un black metal façon old school agrémentées d’une teinte death. Un exercice complexe et délicat devant rester neutre sans venir dégrader ou prendre la suprématie d’une des deux atmosphères. Les premières notes confirment la teneur de l’ouvrage. On entre dans un univers garni de guitares saturées et acérées, de rythmiques bastonnantes et robustes, bien qu’elles soient programmées, de lignes vocales venues d’outre-tombes ou growlées. La musique distillée bascule entre cet univers sombre et noir propre au black metal, proposant des moments mélodiques et envoutants et des traversées death ou thrashy plus agressives. Ces mouvements envoient des tonalités directes, des titres percutants et rentre-dedans, des riffs saccadés, des basses présentes et ronronnantes, des soli consistants et travaillés. Tout au long de l’ouvrage, les deux nuances se confondent pour émettre un ensemble homogène, révolté, conduisant l’auditeur vers des chemins engoissants et envoutants. Dénonçant la religion dans toutes ses formes, le propos de ce concept album ne fait pas dans la dentelle.
De manière efficace, surement cloisonné dans un registre identitaire, « Satanica Mundi » invite à la curiosité. L’album ne vient pas révolutionner le style mais il sait se faire appréciable par son efficacité, il se laisse écouter de manière digeste. Une découverte à retenir…

Titres :

01. Origin Of Occult – 02. Kabbalah – 03. George Pell Holy Perversion – 04. Blasphementes – 05. Sheol And Hades – 06. The Dark Secrets Of The Knights Templar – 07. Sheitan Himself – 08. Bei Den Sieben Höllen – 09. Al Isra Hell