HELLRIDE – Goodbyes To Forever

Metal Acoustique – Allemagne (Fastball Music)

https://www.facebook.com/hellrideofficial/

Hellride m’est complétement inconnu lors de l’arrivée de cet album. Après des recherches sur le groupe, je découvre que ce dernier, originaire d’Allemagne, a vu le jour en 2010 et est composé de : Tom Klossek (chant, ex-MegaBite), Kai Pasemann (guitare, ex-Paradox) et Stefan Gassner (guitare, ex-Dreamscape). Le trio a édité un premier opus en 2013, « Acousticalized ». Pionnière dans l’univers metal acoustique, la formation vient saluer le public une dernière fois avec ce second ouvrage nommé « Goodbyes To Forever ». Un recueil de neuf compositions, dont une reprise de Rod Stewart « Young Turks », conduit simplement par deux six-cordes et des lignes de chant. Cette ambiance pouvant exprimer par sa présentation une certaine pénibilité, livre des émotions à l’opposé de ce jugement. En effet, les guitares de Kai Pasemann et Stefan Gassner sont riches et dynamiques, elles transpirent une certaine puissance. Les parties vocales de Tom Klossek oscillent entre les lignes mélodiques et les parties plus robustes ou intenses. Cet ultime album, sans basse et batterie, est une excellente démonstration du potentiel du trio. Sortant de l’ordinaire, il sait se faire appréciable par son approche, par son atmosphère lourde et profonde touchant de près le metal électrique.

 

Titres :

01. Someone To Hate – 02. The Misanthrope – 03. Napoleonized – 04. Don’t Hunt What You Can’t Kill – 05. 3030 – 06. Metal This Not Is – 07. Temporary Out Of Mind – 08. Young Turks (Rod Stewart Cover) – 09. Air Supremacy