FUNNY UGLY CUTE KARMA

En attendant la chronique de leur premier EP, Adeline a répondu à nos questions :

 

1 / Peux tu nous présenter le groupe et ses membres ?

Toutafé ! Je peux le faire^^

FunnyUglyCute Karma fait un metal alternatif, un mélange varié d’influences modernes et plus anciennes, comme System of a Down, Rage against the Machine, une pointe de Gojira, un peu de Eths aussi… mais aussi des choses pas du tout metal, plutôt pop ou jazzy. D’où alternatif, ça nous a paru bien nous décrire !

Nous sommes en Ile de France et le projet est né au printemps 2017.On a démarré à deux, Dorian (guitariste et compositeur) et moi (Adeline, on m’appelle aussi Chaos Heidi, au chant et à la compo également). On a tout composé et enregistré à 2, au Tower Studio à Montpellier, puis une fois qu’on a finalisé ce qu’allait être l’EP on a recruté 3 autres musiciens pour la scène (Mortek à la 2nde guitare (ex-Mylidian), Nacim à la basse (ex-Sideblast, HoldyourHorses), Axel à la batterie (Wreck Plus, Elfika). Du coup il est tout à fait probable que le futur album soit cette fois une œuvre à 5 !

 

2 / Quelles sont vos influences respectives ?

C’est une liste impossible à synthétiser^^ Dorian tout comme moi écoute des choses hyper variées dans plein de styles et moi c’est un peu la même, même si j’admets que mon univers de prédilection se situe quand même majoritairement du côté du rock et du metal.^^

 

3 / Comment une telle association a-t-elle été possible ?

Nos influences ressortent de façon assez instinctive dans nos compos. C’est rarement calculé. On se dit « tiens ce passage me fait penser à untel », parfois c’est plus global sur l’ambiance d’un titre (comme Rage Against The Machine pour « Shelter »). Qui sait ce qui ressortira sur les prochains titres ?

 

4 / Vos titres partent un peu dans tous les sens, pour le bonheur de nos oreilles. Les compositions ont-elle fait l’objet d’un travail partagé ?

Pour cet EP le mode de compo a été je pense assez inhabituel ! Comme j’avais bossé pendant quelques mois avec un groupe avec qui rien n’avait abouti avant ce projet, j’avais composé des lignes de chant et écrit des textes dont j’étais plutôt contente mais plus d’instrus pour aller avec! ^^ Quand j’ai proposé à Dorian de me rejoindre dans un nouveau projet et de partir du chant pour composer le reste il a relevé le défi, ce qui n’était pas forcément évident, vu que le chant avait été écrit à la base pour une autre musique ! Le résultat était bluffant. J’avais 5, 6 titres en chantier comme ça dont on s’est servi pour l’EP, puis progressivement on a composé juste nous 2, à partir de rien.

 

5 / Au regard de votre musique, vous semblez être audacieux et maitriser l’art d’assembler des atmosphères bien différentes. Qu’avez vous à dire à vos détracteurs ?

Bah on n’en a pas, alors on leur dit rien ! haha. Plus sérieusement, ce que tu cites dans ta question précédente va peut-être être perçu selon chacun soit comme une qualité soit comme un défaut, on s’en doute. Nous, on craint les cases et les étiquettes. On ne veut pas faire 10 fois le même titre sur un album, on s’ennuie, sinon. On veut rester libre d’explorer tout ce qui nous inspirera, d’où ce résultat varié. On fait tout simplement ce qu’on a envie d’entendre, reçoit qui veut ! On est généreux, il y en a pour tout le monde ! 😀

 

6 / Le monde des jeux vidéo fait-il partie de votre univers ? Un petit clin d’œil au première console et Donkey Kong ?

Pour l’univers des jeux vidéo, oui, clairement, surtout Dorian ^^ il est plus NES et univers 8 bit par contre, pas spécifiquement Donkey Kong.

Tu verras d’ailleurs notre 2nd clip qui sortira en novembre sur « Radio/Video » la cover de SOAD, ça devrait te parler si c’est aussi un univers que tu aimes aussi 😉

 

7 / La pochette interpelle autant que votre musique, peux-tu nous en dire plus ?

Oui ! et tant mieux ! C’est pas commun une araignée sur un artwork, je pense… surtout une vraie, en photo. C’est une photo que j’ai prise moi-même, je suis fan de macrophotographie. Et pour la petite histoire j’étais arachnophobe à la base. Photographier les araignées, les observer, les comprendre m’a beaucoup guérie. Cette espèce d’araignées là sont des araignées sauteuses, les saltiques. Elles sont mignonnes et marrantes je trouve, avec leurs gros yeux^^ Et elles sont minuscules ! Si on n’y prête pas attention, personne ne les remarque ! Associer cette image à notre groupe me paraissait intéressant. Elle va forcément susciter des réactions : surprise, amusement, répulsion… (est-ce qu’elle est « funny », « ugly », « cute » ? 😉 )

Ça peut être vu aussi comme une façon de ne pas s’arrêter aux préjugés ou aux vieux instincts, de se pousser à aller plus loin et voir les choses autrement. C’est valable pour plein de choses dans la vie 😉 C’est une idée qui nous plait.

 

8 / Trouve-t-on souvent ce type d’araignée sur un tampon « affranchir au tarif » ?

Haha ! Non, pas vraiment. Elles sont plus souvent dans le jardin, d’habitude. Celle-ci s’était égarée à l’intérieur de la maison. Sans doute à la recherche d’une femelle (c’est un mâle, de l’espèce SaitisBarbipes, oui Monsieur !). Elle m’a fait bien plaisir ce jour-là. ^^

 

9 / Un album est-il en préparation ?

Oui ! Nous avons déjà quelques titres finalisés, qui seront d’ailleurs joués sur scène rapidement, notamment pour notre release party le 19/10 au Klub à Paris. Et d’autres sont en chantier. Nous allons continuer de composer au fur et à mesure tout au long de l’année qui vient et nous visons l’album pour la première moitié de 2020.

 

10 / Avez vous des projets de scènes ?

Oui, aussi. Tout d’abord notre tout premier concert à l’occasion de notre release party, et nous avons quelques autres projets en préparation mais rien d’officiel pour le moment. Nous annoncerons les choses dès que possible ! Nous prévoyons de tourner un maximum sur 2019 afin de rencontrer le public et nouer un lien avec lui. Et on a hâte !

 

11 / Par quel titre doit-on aborder cet EP ? Celui qui caractérise le mieux votre univers.

Je pense que le premier « On the Run » convient très bien ^^ il résume bien ce dont on est capables ! du rythme, du lourd, du chant clair mélodique et du chant saturé, une petite blague avec le chat qui miaule au milieu du titre… On est bien chez FunnyUglyCute Karma. Non pas que les autres titres ne nous ressemblent pas, mais Shelter et Nuage de Maux par exemple restent globalement plus sérieux. C’est juste que c’est l’ambiance qui nous a paru convenir pour ces titres-là. On suit notre intuition en fonction de ce que nous évoque les compos.

 

Merci

Merci à toi !