FREEHOWLING – A Frightful Piece Of Hate

Metal – France (Ellie Promotion)

https://www.facebook.com/freehowlingcrew/

L’expérience a démarré par le volonté de deux frères, Guillaume (chant, guitare) et Samuel Nicolas (guitare) en 2010; Murissant durant cinq ans, le groupe s’est réellement formé en 2015, il est renforcé d’une structure rythmique, soit : Nicolas Guerrault (basse) et Romain Wilczeck (batterie). Le message porté par la formation est une réflexion sur nous même, sur la société dans laquelle on vit, des actes que l’on opère… Usant des influences de chaque membre, le groupe navigue sur des domaines pouvant approcher des domaines tels que le reggae, le rock psychédélique ou le darkjazz, et surtout dans des univers plus robustes comme le harcore, le doom, le sludge… Le quatuor n’hésite pas à proposer des orientations extérieures à la musique pouvant ainsi venir sur des sentiers cinématographiques, des jeux vidéos, de la peinture…

Ayant préparé son sujet, ayant développé son propos, les premières notes ainsi que les suivantes jusqu’à la dernière diffusent des tonalités imposantes et oppressantes. Les titres sont travaillés et ne vont pas dans la facilité, les riffs savent se faire lourds et profonds, mais aussi plus heavy voire thrashy. Les rythmiques sont brutales et saccadées, l’assise est massive, posant des bases solides pour les voix et les guitares. Les lignes vocales sont rugueuses, énergiques ne cherchant pas à charmer par ses mélodies mais à s’imposer par sa force. Pouvant venir vers des univers connus et classiques, les musiciens se tournent par instants vers des atmosphères plus progressives, plus périlleuses par rapport à sa dominance death metal ou hardcore. Les sept morceaux figurants sur ce premier essai livrent des structures sortant de l’ordinaire, des identités propres et riches. Il s’en dégage une certaine fraicheur, une certaine dose d’innovation. Conceptuel, « A Frightful Piece Of Hate » possède un caractère attachant, une originalité captivante.

Titres :

01. Children Of Society – 02. Crushed World – 03. Deathline – 04. Master Of Thought – 05. La Ligue Des Justiciers – 06. Extremist Terrorist – 07. Freedom – 08. I’ll Never (titre bonus)