FOREST IN BLOOD – Pirates

Vingt ans se sont écoulés depuis les premiers pas du groupe et cette nouvelle sortie. Renaissant de ses cendres en 2010, la formation a connu divers changements, différentes aventures quelles soient positives ou frustrantes, différentes opportunités les emmenant sur les routes en compagnie de groupes internationaux renommés.
Le groupe originaire de Paris, compte dans ses rangs les musiciens suivants : Elie (chant), Harvey (guitare), Barth (guitare), Nech (batterie) et a dernièrement intégré Pierre Acedo (ex-The Arrs, basse). Cette année voit un retour sur la scène metal d’une formation proposant un second album donnant suite à l’EP sorti en 2011,  » Shameless and Limitless « .
Le programme distillé ne modifie pas l’identité du groupe, ce nouvel opus tutoie des atmosphères thrash au regard de l’intensité développée, aux riffs acérés, aux rythmiques soutenues mais aussi des tendances hardcore punchy par un chant engagé, des tempi plus affirmés ou des guitares martiales. L’album chemine dans ce mouvement invitant à la libre expression, quelle soit la simulation d’un instrument virtuel, quelle soit une attitude corporelle en alliance avec la dynamique des compositions. Pour nous permettre de reprendre notre souffle, des aspirations d’air, les musiciens posent des interludes instrumentaux à orientation progressif ou ambiant. Des atmosphères confirmant l’étendue des compétences, inspirations et qualités des musiciens tant en terme d’interprétation que de création. Consolidant cette ouverture d’esprit, « James » prend une direction desert rock acoustique sans se sentir en marge des autres titres. Ces morceaux structurés avec une géométrie musicale variable peuvent se doter de fuzz façon 70’s, de soli aérés et clairs, d’évasions solitaires de guitares plus heavy, plus denses.
Il est agréable de retrouver un groupe en grande forme, une formation armée d’une certaine maturité. Ce nouveau départ est en mesure de servir d’une nouvelle carte de visite. Un second album respectable et attirant. Aspiré par l’esprit accrocheur de « Pirates », il me tarde de tester cet ouvrage en condition live.

Titres :

01. Seul Au Large – 02. My Dues – 03. Black Parrot – 04. Calme Et Tempêtes – 05. Legacy – 06. No Redemption – 07. The Code – 08. 1518 – 09. The Descendants – 10. James – 11. Path Of The Dead