DXVXDXD SXLF – Of Wolves & Men

Rock – France (Dooweet)

 

Originaire de Clermont-Ferrand et fondé il y a 2 ans DXVXDXD SXLF (prononcé Divided Self) s’articule autour des 2 membres fondateurs Adam DSX et du multi-instrumentiste Guillaume Smiley (Ad Vacuum). Le duo fondateur est épaulé par leur amis Alec Hourvari (chant, guitare, arrangements – Soyfutures, ex The Divergents) et Ludy Wotton (batterie – FATASS).

Faisant référence à l’ouvrage « The Divided Self : An existential study in sanity & madness » de l’auteur britannique R.D. Laing, la formation s’articule autour d’un concept relatif à l’éternel combat entre le bien et le mal sommeillant en chacun de nous. Dans cette organisation, les “X” représentent les 4 membres du groupe et les 4 éléments. Tout une symbolique et un goût prononcé pour le mystère, comme peut en témoigner la pochette de l’EP.

Musicalement, les musiciens évoluent dans un univers mêlant des ambiances metal pour la présence de riffs puissants et incisifs, plus gothique pour une certaine forme mélancolique et sombre. Le traitement des voix et les arrangements viennent sur ces chemins peu festifs. N’ayant pas de limites dans l’assemblage musical, dans l’exploration, les membres prennent des voies plus symphoniques par des vagues d’arrangements, par des guitares teintées de néo-metal. Pouvant par instant s’orienter vers des schémas plus larges comme des inspirations new-wave, ou trip hop. Les voix se chargent de progresser selon les tendances proposées par les instruments. Aussi, on est en mesure de basculer vers des propos hurlés, des thèmes agressifs et explosifs puis vers des lignes sages et posées. Dans ces mouvements sonores, il se dégage une grande précision dans le métissage des atmosphères, les différents courants s’associent sans ombrages avec une fluidité certaine. Parmi ces quatre titres, les trois premiers tiennent une ligne directrice commune, une tendance groovy et dynamique, le dernier vient tutoyer un milieu plus desert rock, un peu plus ancré dans une atmosphère sulfureuse.

« Of Wolves & Men » sert de mise en bouche discographique pour une formation proposant des titres aboutis, des compositions riches en intensité et en musicalité. Une expérience de courte durée, ne dépassant pas 20 minutes d’écoute, se jouant des codes établis, ne voulant pas se limiter à des règles musicales définies. Quatre titres pour visiter des paysages sonores éloignés et parfaitement assimilés.

 

Titres :

01. Under The Gaze Of Christ – 02. Dreamer On Ecstasy – 03. The Path – 04. Spiritual Beggars