DROP DEAD

Un album venant d’être chroniqué dans nos pages, Lukk a répondu à nos questions :

 

1 / Peux tu nous présenter le groupe et ses membres ?

Salut, on est 4 dans le groupe Gus à la basse, Théo a la batterie, Rob à la guitare et au chant et Moi (Lukk) à la guitare. On est un groupe de potes avant tout et je pense que c’est ce qui fait notre unité, on fait du rock, on fait ce qu’on aime et je pense que c’est pour ça que nous nous entendons aussi bien au niveau humain comme musical bien que nous ayons des influences différentes.

 

2 / Quelles sont vos influences respectives ?

Justement j’en parlais avant, on a tous une poignée de groupe qui sont le cœur de nos influences, pour Théo c’est sans doute Metallica qui est la pièce maitresse de son inspiration, Gus est plus typé Black Sabbath et rock 70’s,  Rob est plus influencé par Slash et Black Stone Cherry, pour ma part je suis fan et je puise mon inspiration dans le Glam 80’s notamment Mötley Crüe mais aussi de la nouvelle vague Sleaze par exemple nos potes de Blackrain ou Hardcore Superstar. On partage tous des influences communes mais celles sont les plus spécifique pour chacun, après je t’avoue que nous sommes tous en train de chanter sur du Gun N Roses ou un bon vieux Motorhead.

 

3 / Comment avez procédé pour l’écriture de l’album ? Travaillez vous chacun dans votre coin ? Les morceaux sont ils issus de répétitions ?

La plupart des chansons ont été travaillé en répétitions, la base est composé en amont par Rob et puis on se laisse du temps pour les modifier apporter ou enlever certaines choses. On travaille tout ça en repet pour voir comment ça rend et on module pour que ça ait le meilleur rendu possible, ça nous est aussi arrivé de rajouter des choses des arrangement de dernières minutes sur Mayhem Inc. Par exemple le Talk Box sur Path To The Reason sans lequel on imagine plus la chanson maintenant.

 

4 / Peux-tu nous parler de son enregistrement ? Avec qui avez vous travaillé dans le domaine du mixage et de la production ?

Et bien l’enregistrement s’est fait sur quelques mois au SYC Studio qui est notre studio et notre salle de repet. C’est assez compliqué à démarrer au début car c’est nous qui avons tout enregistré nous-même (Théo jouait à l’ingé son) mais on s’en est sorti malgré tout haha. Le mixage et mastering a été fait par Gilles dans son studio Lounaka Studio il nous a fait un super taff, ça a duré des semaines pour lui comme pour nous et on était plutôt content du résultat.

 

5 / Les titres de  cet opus sont relativement orientés Rock US, est ce une direction parfaitement assumée et volontaire ?

Parfaitement assumé oui ! Parfaitement volontaire je ne sais pas parce que on fait ce qu’il nous vient et en y réfléchissant c’est pas si étonnant car nous n’écoutons pratiquement que ça. On nous a déjà demandé si on envisageais jouer une chanson en français un de ces jours et on est tous sur la même optique et je vais reprendre la réponse de Rob :  « Le rock ça se fait en Anglais et y a que comme ça que c’est crédible, tu as déjà écouté du Flamenco en Allemand ? » Et je pense qu’il est dans le vrai. Donc Rock US assumé mais pas forcément volontaire, disons naturel.

 

 

6 / Ce rock traditionnel est-il suffisamment convaincant pour faire face à la vague death metal actuelle ?

Je ne sais pas mais en tout cas actuellement tu as 3 style de groupes soit du Rock Garage / Grunge, soit du Hardcore soit du Black/Death. Des groupes de ces 3 genres la tu en as 10 par villes. Avec Drop Dead on propose un truc un peu différent et en même temps ca rappelle aux fans de Hard des années 80’s de bons souvenirs. Je pense qu’on peut survivre haha, on fait un genre de musique qui est intemporel et à mon avis on peut faire face il suffit de voir combien de personne se déplacent à un show d’Aerosmith pour en être convaincu.

 

7 / La pochette nous oriente vers une tendance plus skate rock, un contre pied mûrement réfléchi ?

Non, clairement pas, on voulait a la base des couleurs, (patch de bikers) parce qu’on est aussi assez lié au milieu biker, sans que ça ne fasse trop Black Label Society. On est tombé d’accord sur cette pochette après plusieurs essais parce simplement elle nous plait et elle correspond de loin ou de près a ce que nous voulions de base. Donc non pas du tout réfléchi mais c’est une façade assez moderne d’un rock traditionnel. Ca symbolise une peu notre jeune âge et le style de musique que nous jouons.

 

8 / Quels sont vos projets scéniques à venir ?

On prépare la saison prochaine, le but des de promouvoir le groupe et Mayhem Inc. Le but ultime serai une tournée européenne et des premières partie de grands noms du rock.

On est en train de travailler aussi sur le Show on a déjà dans le répertoire live des chansons du prochain album mais on va aussi proposer un spectacle et plus seulement un concert comme faisaient les Gun’s ou Skid Row a la bonne époque, qqch de vivant parce qu’avant tout pour nous le Rock ça se vit, c’est dans les tripes. On va viser de plus gros organisateur et de plus grosses scènes.

 

9 / Par quel morceau doit-on découvrir Drop Dead ?

Ha question compliqué, pour moi ce serai Fuck You (I’m A Rockstar) parce qu’elle est la base de tout et le premiere chanson qui est sortie de mon amitié avec Rob. Cela étant je pense que les plus représentative de notre facon de jouer et de la direction que nous prenons sont Path to the Reason, Never Enough et No mercy . C’est assez complique de choisir parce que je les aime toutes. Avec les reoutrs de Mayhem Inc. Que nous avons eu on a vu que Anarchy plaisait vachement. E fait tout est question de gout je pense que le meilleur pour découvrir Drop Dead c’est d’écouter Mayhem Inc.

 

 

Merci

Merci à toi. Merci encore pour la chronique. A bientôt sur un live

Lukk Hellion