DIAMOND HEAD – The Coffin Train

Heavy Metal – Grande Bretagne (Replica Promotion / Silver Lining Music)

 

https://www.facebook.com/DiamondHeadOfficial/

 

Le groupe britannique a contribué à la réalisation du mouvement nommé New Wave Of British Heavy Metal dans les 80’s. Avec une musique s’inspirant d’un esprit heavy massif façon Black Sabbath, des tournures progressives empruntées à Rush, la formation diffuse un heavy thrash dynamique et robuste. Noyée dans la masse des groupes ayant évolués durant cette période, Diamond Head n’a peut-être pas eu le succès attendu et mérité. Pourtant, la formation a influencé des américains réputés tels que Metallica et Megadeth. Ce nouvel album, huitième de la discographie de Diamond Head, propose un univers confirmant l’identité du groupe, consolidant la réputation acquise, mettant en valeur des structures ayant été empruntées par les fourhorsemen, entre autres. Durant les dix titres constituant « The Coffin Train », dont un prélude, les musiciens nous font traverser des univers heavy épiques, aux rythmes soutenus et intenses, « Belly Of The Beast », « The Messenger » ou « Death By Design ». Ils prennent une teinte plus sombre, plus massive rappelant les tonalités de Black Sabbath avec « Shades Of Black », puis déclinées en version prog par « Serrated Love ». L’ambiance progressive prend toute sa splendeur avec « The Sleeper ». Durant ce morceau, les atmosphères passent de thèmes mélodiques à des assauts plus agressifs, les guitares saturées surgissent pour les refrains, les breaks assurent un train galopant et thrashy. Le panel est large, il révèle toutes les teintes musicales distillées par la formation. Attachés à des références plus rock et hard traditionnelles, le groupe livre des titres plus modérés comme « The Coffin Train » ou « Until We Burn », plus groovy avec « The Phoenix ». Lors de ces morceaux plus sages, les musiciens maintiennent une assise solide et denses, les guitares restent acérées. Tout au long des ces compositions, Brian Tatler pose des soli inspirés, propres sans extravagances. En neuf compositions, on contaste que Diamond Head possède un véritable caractère, une identité définie, propose une musique parfaitement construite et de qualité. Pour contribuer à cet équilibre, la production est excellente, mettant chaque instrument en valeur. Parmi les retours aux commandes, il existe des groupes dont on a plaisir à revoir, à écouter de nouveau. Diamond Head fait parti de ceux-ci. « The Coffin Train » n’apparait pas comme un album dépassé, usé par les années. Ce nouvel opus reste dans la ligne directrice engagée depuis « Lightning to the Nations », paru en 1980, avec des sonorités modernes et contemporaines. Cet ouvrage aux teintes actuelles est terriblement efficace et attachant.

  

Titres :

01. Belly Of The Beast – 02. The Messenger – 03. The Coffin Train – 04. Shades Of Black – 05. The Sleeper (Prelude) – 06. The Sleeper – 07. Death By Design – 08. Serrated Love – 09. The Phoenix – 10. Until We Burn