DEATH DECLINE – The Thousand Faces Of Lies

Death Metal – France (Replica Promotion)

 

Imaginez une ambiance de comptines nécessaires et préalables à une phase de sommeil. Celle-ci correspond plus à une phase de réveil, rapidement les musiciens viennent diffuser des riffs imposants, des rythmiques galopantes, répandant des vocaux caverneux. Dans cette atmosphère pesante à souhait, il est possible de profiter d’apports judicieux, se détachant de l’univers agressif installé.

Les guitares posent des chorus discrets mais parfaitement audibles, des soli thrashy avec précisions sans venir entacher l’ambiance générale, sans surexpositions, juste avec suffisance. Les tempi ne s’enferment pas dans une tournure death classique, elles savent se diriger par instant vers un rôle plus typé thrash old school. Les lignes vocales deviennent alors moins rugueuses, restant toutefois dans une démarche énergique, de manière plus fluide, plus légère dans la tonalité. L’aspect hurlé prend une approche presque mélodique.

Alternant des dynamiques voisines que développent le death, le thrash et parfois le hardcore tant dans la puissance et les structures musicales, Death Decline livre un second album doté d’une expression entrainante, d’une dimension intéressante de par cette mixité. On ressent parfois des influences évidentes non déplaisantes.

« The Thousand Faces Of Lies »  est un album riche en intensité, agréable par sa diversité musicale. N’ayant pas écouté le premier album du groupe, « Built For Sin », ce nouvel opus me permet de découvrir une formation prometteuse et de qualité.

 

Titres :

01. Inside – 02. Bury The Beast – 03. Useless Sacrifice – 04. Until The Last Human’s Breath – 05. The Thousand Faces Of Lies – 06. Network’s Zombies Supremacy – 07. Beneath The Smile Of The Rotten Idols – 08. Red Dawn – 09. Man with No Flag