CROSSFIRE – Drifting Ashore

Rock Blues  – France (Dooweet)

 

Comme le duo le précise dans sa biographie, Crossfire est avant tout un son, une rencontre entre deux musiciens. Celle qui a permis à Allison Mareek et Etienne Prieuret dans un premier temps de partager la même scène puis de s’unir dans la construction de morceaux et d’un premier EP éponyme sorti en 2016. Continuant sur leur lancée, galvanisé par les nombreux concerts dispensés à travers la France et quelques dates à l’étranger. Le duo a continué l’écriture en vue d’un album, « Drifting Ashore ».

Cet ouvrage sait se faire original par la structure de ses morceaux, par l’ambiance engagée. Sans paraître old school, les douze titres nous emportent vers un rock bluesy, voire country au son de guitares acoustiques, de lignes vocales épurées, d’un minimalisme musical sachant se faire suffisant et surtout pas dans le besoin. Les guitares sont cristallines, sont entrainantes, les voix viennent se poser sur ces constructions avec une aisance, une agilité certaines. L’exercice est difficile et périlleux, le duo frôle souvent l’association guitare – voix comme simples instruments. Les deux musiciens glissent parfois pour épauler l’instant des notions électriques, des contrebasses, des instruments rythmiques sans venir dénaturer la pureté de son propos, sans venir prendre la mesure du morceau. Les quelques énergiques et plus dynamiques savent se faire discrets et surtout s’intégrer sans dissoner sur l’ensemble homogène de l’opus. En cette période de l’année voyant un retour vers les beau jour, « Drifting Ashore » vous invite à décompresser, à partager un moment d’apaisement à contempler la nature, à se détendre dans un espace cosy.  Il y a de belles surprises dans la découverte musicale, Crossfire fait partie de ces moments magiques.

 

Titres :

01. Hard As They Try – 02. Buffalo – 03. Feathers – 04. Damaged Goods (I Won’t Settle For) – 05. The Things We Shouldn’t Say – 06. Song To The Fisherman – 07. Masters Of War – 08. Drifting Ashore – 09. Colours – 10. Common Sound – 11. Empty Minds & Prayers – 12. A Better Home