BIG DADDY WILSON – Deep In My Soul

Blues  – Etats Unis (Perfect Day)

https://www.facebook.com/bdwilsonblues/

Big Daddy Wilson profite d’un retour vers sa ville natale en Caroline du Nord pour réaliser un  témoignage nommé « Deep In My Soul », un ouvrage consacré à ce retour vers ses racines, un retour à la maison. Dans son parcours, Wilson a fait ses classes vocales à l’église, évitant ainsi toutes tentations négatives. Son périple en Europe l’invite à découvrir le blues et la musique partagée dans des clubs. Cette atmosphère, ces sonorités le conduisent à se produire, à faire connaitre sa voix remarquable dans le circuit blues européen. Evoluant dans des univers l’ayant accompagnés durant ces différents lieux de vie, Wilson développe des compositions sur teintes blues, soul, funk voire même reggae. Ce nouvel album exprime toutes les riches musicales qu’il a pu assimiler. Marchant sur les traces d’artistes réputés et cultes, les morceaux concoctés se veulent purs et honnêtes, d’une simplicité mais d’une grande technicité maitrisée, de la mise à nue de son âme, de sa culture, de l’amour qu’il porte à la vie. Wilson transpire toutes les émotions possibles au travers ses lignes vocales rappelant par instant Barry White, par des structures musicales limpides et précises. Les musiciens l’accompagnant ne cherchent pas à en faire des tonnes, ils sont animés par l’efficacité, par sonner la bonne note ou le bon accord au bon moment. Tous mettent un point d’honneur à rendre les morceaux accessibles, les thèmes sensibles et attirants.

Cet album nous invite à suivre le voyage de Wilson qui l’a conduit du blues à la Caroline du Nord. « Deep In My Soul » est en quelque sorte un recueil traduisant l’héritage musical d’un vocaliste à posséder absolument dans sa discothèque.

Titres :

01. I Know – 02. Ain’t Go No Money – 03. Mississippi Me – 04. Tripping On You – 05. I Got Plenty – 06. Hold On To Our Love – 07. Deep In My Soul – 08. I’m Walking – 09. Crazy World – 10. Redhead Stepchild – 11. Voodoo – 12. Couldn’t Keep It To Myself