BARLIN – The Dust Of Our Dreams

Ghost Rock – France (Agence Singularités)

https://www.facebook.com/baerlinmusik/

Découvrant le trio Lillois par l’intermédiaire de leur troisième album, « The Dust Of Our Dreams », je m’attarde sur cet univers particulier que la formation nomme ghost rock. Un assemblage de Rock, de Jazz, de Wave, de Post Punk… une ambiance inclassable, en dehors de toutes règles, venant perturber le paysage musicale par ses particularités, par sa fougue et sa démarche sortie des sentiers battus. Apprivoiser la musique de Bärlin se construit au fur et à mesure des écoutes. Les compositions restent accessibles mais les substilités ressortent durant des auditions prolongées. Jouant sur des lignes vocales sombres et pesantes, des accompagnements rythmiques lassinantes ou pachydermiques, des basses preignantes, les tournures musicales sont contrastées par des éclaircies de clarinette. Des intrusions dans ce contexte ténébreux permettant d’apporter de la lumière, des lueurs positives. Parfois aux tutoyements du jazz, de la new age, des ambiances feutrées, ce voyage atmosphèrique embarque l’auditeur dans des unvers proches de la rupture. La formule utilisée est souvent en équilibre, pouvant basculer dans un précipice, dans des tonalités indigestes. Celle-ci se maintient en apesanteur avec grâce et maitrise. L’écoute évolue avec ce fil conducteur, dévoilant l’identité du trio. Parfaitement produit, laissant de la place pour chaque instrument, l’ouvrage revèle des compositions soignées et étudiées. La recette est dosée convenablement afin de laisser l’auditeur dans une certaine attente, une adhésion certaine. Cet assemblage musical n’entre pas en saturation, en surabondance d’un élément, d’un excès de démonstrations. Sobre dans sa présentation, efficace dans son exécution, « The Dust Of Our Dreams » est un album dépaysant, un recueil permettant de transporter l’auditeur dans instant intemporel. Un ouvrage intriguant, ouvert à la curiosité de chacun.

Titres :

01. Pagan Rituals – 02. The Dust Of Our Dreams – 03. The Feast – 04. Glasshouses – 05. Black Heart – 06. Emerald Sky – 07. Opium Fields