BADFLOWER – Ok, I’m Sick

Hard Rock – Etats Unis (Replica Promotions)

 

https://www.facebook.com/wearebadflower/

 

Fort de leur succès avec le single « Ghost » édité en 2016, la formation issue de Los Angeles revient avec un premier album nommé « Ok, I’m Sick ». Cet ouvrage ne se cantonne pas uniquement dans un registre metal ou hard rock, il vient visiter de nombreuses atmosphères plus calmes, mélodieuses et adaptées aux radios. Des compositions en mesurent de constituer des références et des hymnes dans la discographie du groupe. Le quatuor se distingue aussi par la teneurs de son propos. Sans se soucier du résultat, la formation aborde des thèmes liés aux problèmes de santé mentale, de la consommation de drogue et de la toxicomanie, des abus et des violences domestiques, des pensées suicidaires et de la mise en pratique… Une entreprise courageuse et bien menée pour une première apparition discographique. Pour porter ces textes, les musiciens distillent un ensemble se rapprochant de ces derniers. Pour exemple, « x Ana x » prend un chemin similaire à ce traitement contre l’anxiété. Le morceau se veut l’un des plus mouvementé, reproduisant ainsi la dépendance, la folie ou l’agressivité. Des phases connues par la consommation de cette substance. Le groupe se risque à affronter le président en place via « Die » ou la maltraitance des animaux et leurs consommations lors de « Murder Games ». Les compositions s’adaptent donc aux caractères des thèmes évoqués avec de nombreux univers mélancoliques, accrocheurs et sensibles. Ne se réduisant pas aux riffs imposants, aux rythmiques écrasantes, les musiciens proposent des tendances plus adoucies, ajoutant des refrains invitant aux partages, des teintes émo. 

Sortant des sentiers balisés, le groupe livre un premier sujet particulièrement intéressant pour son contenu. « Ok, I’m Sick » vient visiter  des terrains presonnels, délicats et audacieux. Son environnement musical est en mesure de retenir l’attention par sa maitrise et sa qualité.

 

Titres :

01. x Ana x – 02. The Jester – 03. Ghost – 04. We’re In Love – 05. Promise Me – 06. Daddy – 07. 24 – 08. Heroin – 09. Die – 10. Murder Games – 11. Girlfriend – 12. Wide Eyes – 13. Cry