BAD WOLVES – Disobey

Metal  – Etats Unis (Eleven Seven / Replica Promotion)

 

Le groupe a commencé à faire sa réputation en France au travers des ondes radio et de la reprise de Cranberries « Zombie ». En hommage à Dolores O’Riordan, le quintette s’approprie le titre et en développe une interprétation émouvante. Pourtant Bad Wolves n’est pas simplement le groupe que l’on est en mesure d’imaginer. Il est à inclure dans la liste des supergroups US et voit dans ses rangs les musiciens expérimentés suivants : Tommy Vext (chant, ex-Divine Heresy, ex-Snot), Doc Coyle (guitare, ex-God Forbid), Chris Cain (guitare, ex-Bury Your Dead, ex-For the Fallen Dreams), John Boecklin (batterie, ex-DevilDriver) et Kyle Konkiel (basse, ex-In This Moment, Vimic). Pour compléter le phénomène surdimensionné, le groupe est managé par Zoltan Bathory (Five Finger Death Punch). Avec un tel effectif et de tels parcours on a vite idée que les musiciens ne font pas faire dans la dentelle. C’est vite confirmé avec qui va mettre les bases de l’ensemble de ce premier album, à savoir des rythmiques percutantes et solides, un son massif et imposant, des guitares punchy et catchy, épaulé d’un chant rageur. Ces moments d’intensité sont contre-carrés par des refrains aux chants calmes et posés, aux atmosphères plus mélodiques. Tout le contenu de « Disobey » suit cette direction pour le bonheur des oreilles. Il n’y a pas de temps morts, les treize titres bastonnent et savent raisonner en nos esprits. Il y a bien des moments plus reposants comme la balade « Hear Me Now » ou le progressif « Truth Or Dare », mais le reste envoie des brûlots. Il n’y a pas d’économies, il n’y a pas demi-mesure, il y a juste un investissement des musiciens qui distillent du grand et gros rock metal à l’américaine. Certains reprocheront le coté contemporain du contenu de ce premier essai, certains y trouveront un manque d’originalité, mais écoutons cet opus pour ce qu’il est : un excellent ouvrage de rock. A l’écoute de ces assauts directs et dynamiques, il est fort probable que ces treize morceaux soient encore plus énergiques en version live. Engagez vous dans le mouvement Bad Wolves, ne cherchez pas à leurs désobéir.

 

Titres :

01. Officer Down – 02. Learn To Live – 03.  No Masters – 04. Zombie – 05. Run For Your Life – 06. Remember When – 07. Better The Devil – 08. Jesus Slaves – 09. Hear Me Now – 10. Truth Or Dare – 11. The Conversation – 12. Shape Shifter – 13. Toast To The Ghost