ALICE IN CHAINS – Rainier Fog

Grunge – Etats Unis (Replica Promotion)

 

Après un excellent album édité, « The Devil Put Dinosaurs Here »  il y a cinq ans, les musiciens de Seattle se devait de relever le défi qui se présentait à eux. Pour ce nouvel opus, le groupe a pris l’initiative de revenir enregistrer les titres dans leur ville natale à l’identique du premier essai éponyme de la formation paru en 1995.

Depuis cette période et les premiers ouvrages confirmant la place du groupe dans comme l’un des pionniers du genre, Alice In Chains a connu des épisodes tragiques qui ont mis en silence la formation, qui ont mis en péril le maintien du groupe à flot. Malgré la disparition de son vocaliste charismatique, le groupe a su se relever, a su revenir vers des albums incontournables. Grâce à la volonté de Jerry Cantrell (guitare, chant) et de son frontman Willam DuVall (chant, guitare), l’aventure a repris le chemin des studios, des gratifications et des scènes gigantesques. Partageant les voix, les deux membres s’associent à la perfection prolongeant ainsi l’osmose créée lors du précédent ouvrage. « Rainer Fog » conserve cette énergie, ces qualités musicales et émotionnelles dès son premier titre. Transporté par des guitares aiguisées pratiquant le grunge, le rock bluesy, venant installées la marque de fabrique de Alice In Chains, les titres s’enchainent pour le bonheur de nos oreilles. Les deux voix s’accordent sans difficultés, sans grandes différences. On a plaisir à découvrir dix titres rock confirmant que nos vieux briscards n’ont pas perdu leur énergie, leur envie ou motivation pour construire des morceaux faisant bouger les salles obscures, donnant l’envie de taper du pied et de remuer la nuque. Tout est en place pour retrouver des compositions modernes dans une atmosphère connue, des riffs épais, des guitares aériennes, des univers planants et envoutants, des propos écorchés, des tendances groovy… Une dimension maintenue permettant de reprendre le court de l’histoire discographique d’Alice In Chains sans notion du temps.

« Rainer Fog » ne présente aucune trace de brouillard, mais bien des éclaircies confirmées depuis le dernier opus du groupe. Cet ouvrage situé entre hymnes rock, morceaux plus modérés, plus travaillés et raffinés positionne la formation parmi les références et valeurs sures du Rock au sens large du terme.

Repoussant les limites du grunge et de ses sonorités définies, modernisant sa production et ses atmosphères musicales, Alice In Chains livre un nouvel ouvrage remarquable. Un nouvel album indispensable dans une discothèque d’amateur de musiques sans frontières.

 

Titres :

01. The One You Know – 02. Rainer Fog – 03. Red Giant – 04. Fly – 05. Drone – 06. Deaf Ears Blind Eyes – 07. Maybe – 08. So Far Under – 09. Never Fade – 10. All I Am