BEYOND THE STYX – Stiigma

Metalcore – France (Season Of Mist / Replica Promotions)

 

Les tourangeaux reviennent à la charge avec un second album, nommé « Stiigma ». Le premier sujet « Leviathanima » avait reçu un accueil respectueux, le challenge est donc présent et convient d’être relevé. Ce nouvel opus ne peut décevoir, ne peut s’écarter trop loin de son prédécesseur.

Sans pression, les musiciens livrent onze titres tels onze bombardements. N’ayez craintes, il ne s’agit pas d’asperger d’eau nos écoutilles mais bien d’envoyer quelques brûlots dans nos canaux auditifs. Ils reviennent pour distiller du hardcore dans son pur jus, du metal bastonnant, du metal agité maintenant rapidement dans le mouvement guidé par le tempo. Pas de temps morts, pas d’économies, les compositions sont robustes et physiques. Les riffs assomment, les rythmiques mitraillent, les voix sautent à la gorge par son format hurlé. L’ensemble est compact mais surtout condensé car en moins de trente minutes, les musiciens envoient un bon nombre de notes, de riffs. Afin de maintenir une certaine pression, les titres tiennent en moins de trois minutes. Seuls deux morceaux s’autorisent à dépasser ce timing.

Musicalement, la formation s’exprime avec aisance et maitrise. Les compositions respectent le modèle hardcore old school dans ses lignes principales, venant poser quelques breaks plus modérés permettant de reprendre des forces et de retourner à la charge. L’album défile rapidement sa&ns que l’on puisse se lasser de cette musique directe, mettant des uppercuts à chaque coup de guitar pick, à chaque coup de drum stick.

Ils avaient fait parler d’eux à bon escient lors de la sortie du premier volet, se plaçant parmi les formations prometteuses. Beyond The Styx le confirme avec « Stiigma », ses membres  consolident tout le potentiel qu’ils possèdent.

Ce second album épaulé d’une excellente production, ne révolutionne pas le domaine hardcore mais rivalise avec des formations américaines et anglaises. Nos frenchies ont du talent.

Titres :

01. 01.Neoblivion (feat. Paul M.) – 02. Poison IV – 03. ParanØmmunation – 04. Decima – 05. King S (feat. Rom V.) – 06. Danse Macabre – 07. DTNT – 08. Lightmare (feat. Sly) – 09. Walls (Cement Of Disorder) – 10. Checkfate