MINDLAG PROJECT – Clinamen

Metal – France (Batcat Records / Ellie Promotion)

 

Autant vous avouer que Mindlag Project ne me parle pas, encore moins son retour. Pourtant la formation issue de Vitrolles a vu le jour en 1999. Après avoir édité un premier album en 2009, permettant au groupe de tourner en compagnie de formations telles que Gojira, (hed)pe, Dagoba, Eths, Black bomb A, ou  Six Feet Under… ce dernier revient neuf années plus tard proposer un second volet à sa discographie, « Clnamen ». Plongé dans un concept artistique propre au groupe, Mindlag Project refait parler de son personnage aussi sombre que mystérieux, nommé Jon De Grimpclat.

Pour porter l’histoire, « Climanen » investit les bases usitées du thrash metal à l’ancienne coutumières du groupe. Alors, point de doutes, et surtout avant de pousser la touche play du lecteur, je vous invite à pousser les meubles, à ressortir vos cartouchières, à revêtir votre spandex à rayures et veste à patchs puis engagez vous dans une aventure digne des premières heures du thrash / heavy metal. Dans ce voyage dans le temps, vous reviendrez rapidement à vos premiers soli et riffs rugueux de guitares en cartons, vous reprendrez les rythmiques grâce à vos batteries en poubelles et autres poêles à frire. Le headbanging traditionnel est de retour… Mais pourquoi un tel engouement, me direz vous ? Simplement parce que Mindlag Project envoie la poudre, le groupe est efficace dans son domaine. L’ensemble bastonne méchamment pour le bonheur des canaux auditifs. Pas de demi-mesure, les titres sont concis, directs, sans baratins. La preuve en est avec l’interprétation de neuf titres en moins de trente minutes.

On se remet en mémoire les albums cultes du milieu thrash, ceux des pionniers du genre que l’on pouvait passer en boucle tant le format était court, tant le fond était puissant et dynamique. Ceux qui comme aujourd’hui « Clinamen » regorgeaient d’intensité, qui épuisaient l’auditeur par l’engagement physique qu’isl demandaient durant leurs écoutes. Ces albums qui faisaient transpirer en moins de trente minutes et qui mettaient le public espérer une suite prochaine et rapide. Mindlag Project est tout l’héritage de ce début du thrash : un ensemble détonnant, des vocaux hurlés et rageurs, des rythmiques imposantes, des riffs agressifs et ciselant.

Que demander de plus après une telle expérience, uniquement de pouvoir plonger dans votre lecteur prochainement un troisième volet.

 

Titres :

01. Nihil Obstat – 02. Gyrophare – 03. Orpheus – 04. L’Anathème – 05. Tribune – 06. Atropine – 07. Pyromane – 08. Electron Libre – 09. Ixion