KAMERA OBSCURA – The Final Cut

Metal Cinematographique – France (Dooweet)

 

Passionnés par la musique metal et les bandes originales de films, Kamera Obscura revient avec un troisième album s’inspirant du cinéma américain des années 70 à 80. Les deux premiers essais étaient venus explorer les classiques de l’horreur et de la science fiction avec « Dark Reels » paru en 2014 puis « Copycat » en 2015.

Surfant sur les domaines de prédilections du groupe, mélangeant les ambiances électro au métal, le tout animé par l’univers cinématographique. Les dix compositions sont orientées vers des atmosphères envoutantes. L’ensemble musical  entre dans les caractéristiques propres au metal industriel. Les rythmiques sont pressantes et pesantes, créant un mur du son imperméable. les guitares sont ciselantes venant projeter des sonorités aguisée, incisives. Les parties vocales sont principalement mélodiques créant une ambiance contradictoire avec ces thèmes robustes et métalliques. S’accordant avec le cinéma, les musiciens livrent des nappes de claviers discrètes mais relativement intrusives. Sans faire de bruits, ces samples, ces arrangements s’incrustent en mémoire, devenant intriguant, renforçant le caractère cinématique des titres. Quelques effets se positionnent de manière circulaire, gyroscopique, livrant un aspect industriel confirmé tout au long de l’opus.

Ressemblant par instant aux référents du metal industriel outre-rhin ou américain, Kamera Obscura peut s’associer musicalement sans timidité à ce mouvement, flirtant aussi avec Hypno5e pour son adhésion au milieu cinématographique. Cet assemblage permet au quartette de trouver et surtout de confirmer sa propre identité, ses signes musicaux distinctifs.

 

Titres :

01. The Howling – 02. Obey – 03. Maniac – 04. I Spit On Your Grave – 05. Phantasm – 06. Necronomicon Ex Mortis – 07. Beyond The Valley Of The Dolls – 08. Lucifer Rising – 09. Texas Chainsaw – 10. Antichrist