WOLFPACK – Loathe

Hardcore – France (BDHW Rec. / Dooweet)

 

Formé en 2012 suite aux splits de diverses formations metal et hardcore de la région parisienne, le groupe est composée de : Hadrien (chant), Kevin (basse), Nicolas (batterie), Al et JP (guitares). Wolfpack construit sa renommée avant tout par la force des poignets en travaillant durement et en occupant les scènes de france et d’europe régulièrement. Les musiciens éditent un premier essai discographique en 2016, « None Above / None Equal ». L’accueil reçu pour cet opus ouvre de nombreuses portes au groupe. Maintenant un cap besogneux, la formation revient avec un second album dans les flight cases, « Loathe », près à les faire décoller vers de nouveaux horizons.

Le quintette ne change pas une équipe qui gagne, mais profite du temps pour se bonifier. Aussi, Wolfpack s’abstient de toutes explications et donne la marche à suivre dès l’introduction de ce disque. Comme de coutume, le groupe ne fait pas dans la dentelle mais bien dans le robuste et l’efficace. Bienvenus aux parpaings, aux uppercuts et aux coups pieds dans l’arrière train.

Associant des tendances death / thrash à un esprit hardcore, les musiciens ne s’embarrassent pas tergiverser  comme en témoigne la durée de chaque morceau. Sans faire étalage, les guitares mitrailles à l’arme lourde, l’assise rythmique bétonne. Invulnérable, rien ne semble pouvoir altérer sa stature et son ossature. Les vocaux sont rugueux, dans la mesure du possible hurlés. Les titres sont compacts, sans artifices superflus, les mots d’ordre sont engagement, efficacité et générosité. Dans ce magma musical, Wolfpack s’écarte de cette ligne directrice par « Hover Above Me » aux allures de death mélodique, ses refrains deviennent plus accessibles, ses choeurs mélodiques adoucissent le ton. Comme pour nous faire revenir à nos esprits, pourchasser cet bonne dose d’adrénaline, les musiciens sortent de cet opus par un thème instrumental, calme et posé. Une véritable pause respiratoire nécessaire après ce voyage en apnée.

Wolfpack ne révolutionne pas le monde musical mais le groupe propose un album intéressant, transpirant l’envie de s’exprimer de par et d’autre de la scène, garni de compositions parfaitement interprétées et maitrisées.

 

Titres :

01. Intro _ Cursed – 02. Oblomov – 03. Les Flerus Du Mal – 04. Hover Above Me – 05. Delusion – 06. Vipers Choirs – 07. Interlude – 08. Pessimist – 09. Doomed – 10. Loathe