DISCONNECTED – White Colossus

Metal – France (Apathia Records / Replica Promotion)

 

Venue de Troyes, la formation est la réunion de musiciens reconnus dans le milieu menée par Adrian Martinot (guitare, compositeur) ayant collaboré avec Pierre le Pape au sein de Melted Space. Pour l’accompagner, il s’est épaulé de : Aurélien Ouzoulias (batterie) officiant entre autre pour Mörglbl Trio, Satan Jokers, Zuul Fx, Ron Thal, Patrick Rondat…, Ivan Pavlakovic (chant – Heavy Duty) et Romain Laure (basse). Plus qu’un projet solitaire, l’homogénéité de l’ensemble laisse à penser qu’il s’agit d’un véritable groupe.

 

Dans une tendance metal contemporain, la formation évolue essentiellement dans des ambiances mélodiques, progressives mais aussi robustes. Les titres associent des lignes vocales claires et harmonieuses à des parties révoltées venant déposées des chants hurlés et rageurs. Les riffs savent se faire imposants et claquants, dessinant des armatures en béton armé, en parfaite opposition aux soli posés, propres et atmosphériques. Reprenant le parcours respectifs des musiciens, le panel proposé par cet album est large, Disconnected navigue à travers de nombreuses tendances avec élégance et aisance, avec une certaine discrétion évitant de surcharger l’instant présent. On flirte aussi bien avec de la brutalité, de la rugosité, des écarts sombres et profonds qu’avec des lignes plus fluides, plus radieuses. Chaque partie fait montre d’un certain savoir faire, d’une certaine compétences dans la manière de composer mais aussi dans la capacité à interpréter chaque note. Quelques soient  les détours nous sommes confrontés en permanence à un travail précis et conséquent tant les superpositions sont importantes, tant elles laissent des espaces de liberté aux autres instruments.

Les différentes nuances s’accommodent avec excellence, les arrangements et la production apportent une valeur ajoutée à ces atmosphères. L’ensemble dégage un aspect soigné, une certaine application dans la mise en scène du son.

Bien que les musiciens soient expérimentés et n’en soient pas à leurs premiers essais, cette entame discographique de Disconnected est concluante. « White Colossus » possède toutes les capacités pour convaincre aussi bien les amateurs de riffs énergiques que ceux attirés par des ambiances plus adoucies. Avec dix pépites, cet ouvrage est en mesure de s’imposer comme une référence en la matière.

 

Titres :

01. Living Incomplete – 02. Blind Faith – 03. Wounded Heart – 04. White Colossus – 05. Feodora – 06. Losing Yourself Again – 07. Blame Shifter – 08. For All Our Sakes – 09. The Wish – 10. Armageddon